Connaître le taux de TVA dans l’Union européenne

Créer une entreprise : utiliser un site de formalités juridiques
décembre 10, 2018
Différentes idées et méthodes d’investissement
février 21, 2019

Connaître le taux de TVA dans l’Union européenne

Actuellement, les taux sur la taxe de valeur ajoutée sont définis dans la directive TVA datant du 28 novembre 2006. Cette taxe n’est pas identique pour tous les pays de l’UE, c’est pourquoi, une commission est chargée de publier une liste officielle des taux de TVA qui seront appliqués dans chaque État. Il est possible de consulter la liste pour 2008 sur la plateforme de l’ASD Group https://www.asd-int.com/. L’entreprise est spécialisée dans plusieurs domaines liés à la fiscalité, à la douane ainsi qu’aux actions sociales comme le détachement de travailleurs étrangers.

Les taux TVA pour 2018

Pour la Belgique, le taux est de 21 %. La Bulgarie offre un taux de 20 %. Ce chiffre est de 21 % pour la République tchèque. Le Danemark affiche un taux de 25 %. L’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne et la France doivent respectivement appliquer des taux TVA de 19, 20, 23, 24, 21 et 20 %. La Croatie a appliqué un taux de 25 % pour l’année dernière. Quant à l’Italie, le Chypre, la Lettonie et Lituanie, les taux TVA sont de 22, 19, 21 et 21 %. Luxembourg, Hongrie, Malte, Pays-Bas, Autriche, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovénie, Slovaquie, Finlande, Suède et Royaume-Uni ont les taux respectifs de 17, 27, 18, 21, 20, 23, 23, 19, 22, 20, 24, 25 et 20 %. Plus de précision sur l’évolution des taux TVA 2018 pour les membres de l’UE est consultable sur le site de ASD Group.

Et pour l’année 2019 ?

Si on analyse ces données, on constate que le taux de TVA pour l’Etat Luxembourg est le plus faible, à savoir 17 %. La prime du pays le plus taxé revient à la Hongrie avec un taux de 27 %. La France se situe dans la moyenne avec un taux TVA de 20 %. La taxe sur la valeur ajoutée rapporte gros à l’Etat, c’est pour cela que le chiffre régresse rarement. En cas de besoin d’aide pour gerber la fiscalité de votre entreprise en France ou dans l’un des États membres de l’Union Européen, vous pouvez compter sur un cabinet d’expertise comptable. Des experts en comptabilité s’occuperont de toutes les tâches de comptabilité de votre société en externe. Par ailleurs, vous pouvez obtenir des judicieux conseils concernant votre investissement ou votre projet à l’étranger grâce au professionnel. Il suffit de contacter un responsable par téléphone ou mail pour obtenir un rendez-vous. Une équipe sera à votre disposition pour réaliser les diverses opérations comptables indispensables pour faire fonctionner correctement votre boîte. À noter qu’un contrôle fiscal peut se manifester à tout instant et mieux vaut être accompagné par des experts si cela se produit.